*Lesc'infos de Diluns 17 de Seteme *

Publié le par le baron de lescun

:0038:   Bonjour et bienvenue !

estives7.jpg 

Les rendez-vous de la semaine.                  http://accous.blogs.larepubliquedespyrenees.fr/

La rentrée est faite, et les associations n'ont pas tardé à suivre : hand-ball, rugby, escalade avec le ski-club aspois, le centre de loisirs les Eterlous, le Foyer Rural Aspois, Clarina ont débuté leurs activités la semaine dernière et pour cette semaine, préparez-vous…

Jeudi 20 septembre :

  • Bedous – salle polyvalente à 18h30 reprise de la Gymnastique avec le Foyer Rural Aspois.

Vendredi 21 septembre :

  • Accous - mairie de 15h à 19h à la mairie d'Accous journée découverte dédiée à la couture et aux loisirs créatifs proposée par "Imagin'et Vous"
  • Borce à partie de 18h30 : Bœuf du Communal proposée par Sidonie et Seb grâce et avec le Pied dans l'Oreille et ses instruments.

Samedi 22 septembre :

  • Bedous : salle polyvalente matchs à domicile pour le Hand-Ball Club Aspois : 19h15 les féminines recoivent l'Entente Nousty-Lée-Ousse. 21h15 l'équipe masculine rencontrent l'Entente Anglet-Biarritz.

Lundi 24 septembre :

  • Accous – salle de la GMSL à 17h15 reprise du Fitness avec le Foyer Rural Aspois. Second cours à 18h30

Mais aussi exposition :

  • Bedous : atelier-expo : exposition de photos de Pierre-Emmanuel Michel autour de diverses créations regroupées dans l'atelier le Loup coud : ouvert le jeudi et vendredi 10h/12h et 13h30/16h30, le samedi : 10h/12h et de 16h/19h, le dimanche : 10h/12h

Journées du Patrimoine : l'histoire revisitée                      http://accous.blogs.larepubliquedespyrenees.fr/

DSC01634-800.jpg

S'il y a une chose à retenir de la visite itinérante entre Lescun et Osse-en-Aspe, c'est que l'histoire est une science vivante, qui évolue à travers les recherches et nouvelles découvertes. "Pour la médecine, il y a 50 ans, on ne parlait pas de l'ADN ; aujourd'hui, cette découverte a révolutionné toute la science médicale. Et bien pour l'histoire c'est un peu la même chose"

DSC01638-800.jpgDSC01669-800.jpg

Anne Berdoy, médiéviste (historien spécialiste du Moyen-Age) a fait preuve de beaucoup d'humilité, en rappelant que ses prédécesseurs n'auraient pas parlé de la même façon il y a 30 ans des maisons fortes. En s'appuyant sur les recherches en cours, elle a proposé un regard nouveau sur les maisons fortes de Lescun, celle de Corisande  d'Andoins, Baronne de Lescun, ainsi que la maison Gayrosse à Osse-en-Aspe. Maison forte, maison du seigneur, abbaye laïque, ont été évoquées avec les spécificités de chacune, évoquant de manière très pédagogique les relations villageoises au moyen-âge.

Cerise sur le gateau, au Pène de Lescun, Anne Berdoy a présenté les recherches engagées au Pène de Lescun ainsi que des élèments trouvés lors d'un sondage, des traces qui dateraient du Moyen-Age ; objets métalliques, une petite applique en bronze doré et des céramiques "des éléments qui permettent de penser que ce site a été fréquenté et même habité" devait préciser l'historienne.

DSC01666-800.jpg

Une sortie très instructive et appréciée par la quarantaine de curieux présents. Elle était proposée par l'Ecomusée de la vallée d'Aspe et intégrée au programme labellisée "Pays d'Art et d'Histoire" du Piémont Oloronais.


Collège : réunion du Foyer Socio Educatif                                 http://accous.blogs.larepubliquedespyrenees.fr/

Le Foyer Socio-Educatif du collège d’Aspe invite tous les parents à une réunion de rentrée

le mardi 18 septembre à 17h45 au Collège.

Projets et programme de l'année 2012/13, et point financier à l'ordre du jour.

Le Foyer Socio-Educatif est un lieu où parents d’élèves et membres de la communauté scolaire, se rencontrent et se mobilisent pour organiser des activités permettant de financer un nombre important de projets et de sorties au bénéfice des élèves.


Le mercredi avec les Eterlous.                                http://accous.blogs.larepubliquedespyrenees.fr/

Les Eterlous.jpgLes Eterlous ont fait leur rentrée après un été animé.

Jusqu'aux vacances, le centre est ouvert tous les mercredis de 8h à 18h pour accueillir les enfants de 4 à 14 ans. Ils proposent un programme d'activités associé à la période automnale, saison des vendanges, des champignons et des châtaignes.

Informations et inscriptions
au centre de loisirs au château Fénart, le mardi,
ou 05 59 34 54 67 ou 06 30 40 31 60.


  • Mercredi 19 septembre : sortie piscine et médiathèque à Oloron.
  • Mercredi 26 septembre : champignons et raisins, création avec des éléments naturels.
  • Mercredi 3 octobre : sortie journée dans le Jurançon et visite d'un domaine viticole.
  • Mercredi 10 octobre : peinture sur galets et jeux sportifs.
  • Mercredi 17 octobre : sortie nature.
  • Mercredi 24 octobre : bijoux de saison, cuisine d'automne, sortie avec un garde forestier.

Haute vallée : clin d'oeil à Françoise

Une fois n'est pas coutume, petit clin d'oeil à celle qui est de toutes les rencontres !

09 - 2012 Seberry places ouvertes (11)-800.jpg


Aramits : la chienne Acker remporte le concours de la fête des bergers *

 

Près de 1000 personnes ont assisté aux 21e Rencontres vocales pyrénéennes samedi soir et 3 500 entrées payantes aux animations ont été totalisées durant le week-end.

Le concours de chiens de bergers séduit toujours, et une animation nouvelle a reçu un très bon accueil : cinq des six chiens proposés pour la 1ère vente de chiens de bergers ont trouvé acquéreur.

Comme en 2011, la 1re place du concours de chiens est revenue à Acker : la chienne de Jacques Soulère (Haute-Garonne) a marqué 191 points. (Nicolas Sabathier)

comme-en-2011-la-1re-place-du-concours-de-chiens-est_907568.jpg

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2012/09/17/le-soleil-et-le-public-avec-les-bergers,1097831.php


* PETITE ANNONCE *

 http://www.vallee-aspe.com/annonce_liste.php

 

Annonce n° 7703 publiée le 10/09/2012 par jean pierre dindart

 


je recherche un petit terrain agricole ou un petit bois en haute vallee d aspe faire offre a jean pierre au 0559062171


Contact : jeanpierredindartaorange fr

http://www.vallee-aspe.com/




 

*PORTRAIT *

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2012/09/14/libre-comme-jean-blaye,1097545.php


Libre comme Jean Blaye

 

Par Laurent Vissuzaine

 

 

Jean Blaye entretient avec ses chiens une complicité de tous les instants.

Jean Blaye entretient avec ses chiens une complicité de tous les instants. (Marc Zirnheld)

Je suis né ici. Je connais tous les chemins des hommes et des bêtes". Fanfaron Jean Blaye ? Non, juste lucide. Depuis 70 ans, ce berger, fils et petit fils de berger, natif de Lourdios-Ichère, transhume ses bêtes sur la montagne de Layens. Connu et reconnu de ses pairs, il cumule les passions, du métier, des cloches, des chiens, des brebis…

"On est six frères et soeurs, tous dans l'agriculture, les petits enfants font des études. Nous, on ne pouvait pas. J'aurais pu faire l'école de Rambouillet mais il fallait quitter ici" se souvient le berger intarissable sur cette vie "que j'ai toujours aimée". Entre la ferme familiale de Lourdios, la ferme qu'il loue pour l'hiver à Oloron ("je suis le dernier berger de Sainte-Marie") et l'estive du Layens, sa vie est immuable.

Le ministre Barnier dans sa cabane

On pourrait l'écouter des heures conter ses anecdotes, que ce soit les parties de cache-cache avec les Allemands pour aller traire les vaches quand il était en culotte courte, quand il fallait dormir habillé pour chasser l'ours en pleine nuit ou quand il a reçu, dans sa petite cabane du Touron le ministre de l'environnement Michel Barnier. "Des cabanes comme ça, il faut les garder on n'en verra plus bientôt" lui a dit le ministre. "Elle n'a pas bougé. Je n'y touche pas, je m'y sens bien" assure le berger qui profite d'une piste depuis 1992. "De ce jour, ça a été le paradis" sourit-il.

Si son amour du métier transpire à chaque parole, il ne l'idéalise pas. "Le métier était dur autrefois. Il fallait ramasser du genévrier pour faire le feu, monter les chargements avec des bourricots qui versaient tout. Maintenant c'est plus facile, il y a le lit, le gaz, c'est le confort". Sans oublier certains drames comme la mort de son père, à 58 ans, terrassé par une crise cardiaque en estive.

Outre une magnifique collection de cloches ("le berger est orgueilleux, il veut de plus belles cloches que le voisin"), il a aussi ses chiens, Filou et Fanny : "Ca suffit pour un troupeau de 350 brebis. Je les fais travailler l'un après l'autre".



Le "Poulidor d'Aramits"

Vingt fois présent au concours du chien de berger à Aramits, il n'a jamais gagné : "Je suis le Poulidor du concours : toujours placé, jamais gagnant". Et pourtant beaucoup admirent son travail. Ainsi, menant son troupeau sur la rocade d'Oloron, "mes chiens savent avant moi ce qu'ils ont à faire. Ils mènent le troupeau sur la route à en forcer l'admiration des gendarmes !". S'il ne concourt plus à Aramits, il y est par ses cloches qu'il prête aux enfants pour le défilé.

Homme de liberté, il a des règles de vie simples : "Il ne faut pas aller à l'encontre mais se mettre à la place de celui qui a un problème. Le respect attire le respect" affirme l'homme.

Et s'il est convaincu de l'avenir du pastoralisme ("Il faudra bien que les gens vivent et mangent"), il a une pensée pour les jeunes qui se lancent dans le métier : "Ils vont s'en voir avec toute cette paperasse, les normes et les contrôles. On est gêné par des gens qui ont des grosses têtes mais vides" estime le berger qui a toujours vécu comme il l'entendait.

Assurant ne jamais souffrir de la solitude, "il y a toujours quelque chose à faire", le célibataire endurci "ne regrette rien". "Ma tante a fait 102 ans, ma mère 98, je risque de faire le centenaire, j'y pense" sourit-il en contemplant le magnifique panorama qui s'étend sous ses pieds. Puisse-t-il avoir raison.

Né le 19 avril 1933 à Lourdios-Ichère.

Berger avec son père dès l'enfance. École à Lourdios jusqu'à 14 ans.

Première cabane au Layens après la Première guerre mondiale. Construite en dur en 1956, elle s'effondre sous le poids de la neige en 1978 et est reconstruite par la famille.

Conseiller municipal de Lourdios pendant 30 ans, délégué au syndicat qui gère les estives pendant 24 ans.




www.lachainemeteo.com

 L1809.JPG


Saint Renaud est un ermite de la Mayenne mort en 1104


Renaud, Régnault ou Reginaldus, ce qui signifie conseiller du prince en langue germanique était chanoine à Soissons, où il devait mener une vie douillette.

Il rencontra Robert d’Arbrissel, le grand réformateur du clergé régulier, il s’enfonça avec lui dans la forêt de Craon en Mayenne mais alors que Robert partait fonder l’abbaye de Fontevrault, Renaud resta dans la forêt où il vécut en medium_-lermite.2.jpgsolitaire. Il mourut dans la forêt de Mélinais près de la Flèche.


Une image d’ermite dans le tarot de Jean Noblet en 1650
http://letarot.com/jean-noblet/pages/pages-images/lermite...


BONNE FETE AUX RENAUD, REGINALD, RAYNALD, NAUD, NAUDIN...

 On fête aussi les LAMBERT...

 Le jour de Saint Lambert , qui quitte sa place la perd  *


aubry depart


journees partimoines


chimplante


Bon début de semaine , bonne fin d'été astronomique ...*


   :0014:      Retour à la page d'accueil affiche-fetedubois2012-web1-726x1024


birsaircon.JPG www.birdsdessines.fr


 

 

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article

Mahina 17/09/2012 19:07


Je voulais mettre le lien sur mon blog, je n'ai pas réussi. Voilà ce que c'est que d'aller moins sur les blogs, il y a des choses que j'oublie!!!

Mahina 17/09/2012 19:06


J'ai envoyé le lien à plusieurs amis... trop court furent les réponses et oui!! il manque un peu pour que ce soit vraiment toute la vallée d'Aspe, dommage! Sinon, le reportage est bien fait!


Bisous Baron