*Lesc'infos de Dimarç 20 de Noveme *

Publié le par le baron de lescun

plautomnedelamo.JPG

http://www.randopyreneesnature.com/       *Cliché Ph.Delamo *  On ne s'en lasse pas ! *


 :0038:   Bonjour et bienvenue *


meteo 

 

 L2111.JPG

www.lachainemeteo.com


 
Par élisa artigue-cazcarra

http://www.sudouest.fr/2012/11/19/declare-mort-15-ans-apres-882605-4239.php

Disparu de Lescun (64) : déclaré mort 15 ans après

La justice vient de déclarer le décès de Didier Seguin, disparu en 1997 et dont le crâne a été trouvé par un randonneur en décembre.

Didier Seguin n'est jamais rentré d'une randonnée en solitaire autour du village de Lescun, le 22 juin 1997.

Didier Seguin n'est jamais rentré d'une randonnée en solitaire autour du village de Lescun, le 22 juin 1997. (photos archives DR et « SO »)

La décision est tombée jeudi dernier : saisi par le parquet, le tribunal de grande instance de Pau a officiellement déclaré la mort de Didier Seguin, l'un des plus anciens disparus de la montagne béarnaise. Ce jugement civil dit de « déclaration judiciaire de décès », vaut acte de décès et intervient plus de quinze ans après le dernier soupir de ce jeune homme de 29 ans, originaire de Mérignac, en Gironde, qui n'est jamais rentré d'une balade en solitaire autour du village de Lescun, en vallée d'Aspe, le 22 juin 1997. Il était alors en vacances dans la maison secondaire de ses futurs beaux-parents. Il devait se marier quelques mois plus tard.

Une complexe identification

Les importantes recherches engagées à l'époque n'avaient rien donné. Au point mort, l'enquête est relancée par une macabre découverte, en décembre dernier. Un randonneur passionné de géologie, à la recherche de pierres rares dans le cirque de Lescun, trouve un crâne humain, en contrebas du sentier du belvédère. Un endroit a priori sans risque, tout proche du point de départ de la randonnée de Didier Seguin, qui n'avait jamais été fouillé. Aussitôt alertés, les gendarmes déterrent un vieux sac à dos en inspectant le secteur et rouvrent immédiatement les dossiers non résolus des disparus du massif.

La sœur de Didier Seguin, Joëlle, sa seule famille depuis la disparition de ses parents morts de chagrin de ne savoir ce qu'était devenu leur fils, est rapidement contactée. L'angoisse qui n' a jamais quitté cette Pessacaise se réveille. L'ancien beau-père du jeune Girondin est également sollicité : il reconnaît très vite le sac à dos, que son futur gendre lui avait emprunté pour sa balade. Mais ce premier élément ne suffit pas à une identification formelle. Il faut pour cela que les analyses scientifiques réalisées sur le crâne « parlent ». Des opérations d'une particulière complexité au vu de l'ancienneté des ossements, pour lesquels toute extraction d'ADN s'avère impossible. L'Institut de recherches criminelles de la gendarmerie nationale à Rosny-sous-Bois planche de longs mois sur cette affaire. Et c'est en comparant le crâne au dossier dentaire du disparu, que son dentiste avait heureusement conservé, que les spécialistes aboutissent. L'hypothèse d'un dramatique accident, une chute est privilégiée.

Cet été, Joëlle Seguin est appelée par la gendarmerie qui lui annonce la nouvelle. Mais rien n'est encore officiel et son supplice se poursuit. « Je ne peux toujours pas offrir de sépulture à mon frère car il n'a pas encore été déclaré décédé, officiellement », confiait-elle à « Sud Ouest », en septembre.

La fin du calvaire ?

C'est désormais chose faite, mais la jeune femme ne peut toujours pas enterrer son frère, la justice ne lui ayant pas encore remis les restes de sa dépouille. « C'est une question de jours, le temps que le jugement du tribunal de grande instance nous soit notifié, assure le parquet de Pau. Nous ferons alors toutes les formalités nécessaires pour remettre le corps à la famille et lui délivrer un permis d'inhumer. "


Les rendez-vous de la semaine.                                 http://accous.blogs.larepubliquedespyrenees.fr/

Mercredi 21 novembre

  • Accous de 7h30 à 10h à la salle des fêtes : don du Sang.
  •  11 - Don du sang (1)-800.jpg

Jeudi 22 novembre

  • Bedous : marché : vente de pâtisseries au profit du Téléthon.
  • Téléthon : dès jeudi sur le marché de Bedous.

    Photo téléthon.JPG

    Le Téléthon se déroulera le 8 décembre. Mais il s'est déjà mis en route :

    • Tous les jeudis matins : vente de pâtisserie au marché de Bedous.
    • Samedi 1er décembre : soirée théâtre à Aydius.

    Samedi 8 décembre: vente de merveilles dans les villages de la vallée.

    • A 9h30, tournoi de foot en salle.
    • A 14h : match de hand : les moins de 11 ans reçoivent Laruns.
    • A 20h : Garburade du Téléthon au club house du stade.

Osse-en-Aspe : le Larricq nettoyé.                                           http://accous.blogs.larepubliquedespyrenees.fr/

1 - ok vue ensemble-800.jpg

Des résidents de l''Abri Montagnard, avec Jacques et Aurore, ont nettoyé le Larricq. Le Larricq est le ruisseau qui traverse le village d'Osse-en-Aspe et descend se jeter dans le gave.

6 - ds l'eau.jpg 2 - ok ds l'eau-800.jpg4 - jacques-800.jpg

5 - plusieurs-800repris.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils ont ramassé des papiers, des plastiques, des ferrailles dans le ruisseau et sur les bords. Et il y avait beaucoup de saletés !

Ils ont rempli des sacs poubelles et tous les déchets ont été apportés à la déchetterie.DSC02460 rectifié-800.jpg

Les recommandations de l'équipe : "les déchets polluent l'eau et peuvent tuer les truites. Les déchets doivent être jetés dans des poubelles. Tout le monde doit se sentir concerné. "C'est pas bon pour la planète", utilisons les poubelles quand on pique-nique."

Ce reportage a été réalisé dans le cadre de l'atelier scolaire de l'Abri Montagnard animé par Aurore. Un grand merci à Fabienne, Christophe, Didier et Henri pour leur contribution.


Foyer rural aspois : reprise des cours d'espagnol.                                             http://accous.blogs.larepubliquedespyrenees.fr/

Une réunion d'information pour la reprise des cours d'espagnol aura lieu mardi 20 novembre 2012 à 18 h 30 à la Mairie de Bedous. Toutes les personnes intéressées sont invitées à y participer. ou à se faire connaitre auprès des responsables du Foyer Rural Aspois.


 

 

 

Bedous : cross du collège.                                                         http://accous.blogs.larepubliquedespyrenees.fr/

Sous le soleil les élèves du collège d'Aspe et des écoles d'Asasp, Etsaut, Osse-en-Aspe et Lées-Athas ont participé dans la bonne humeur au cross traditionnel. Ravis par l'excellente organisation de M. Nicolas le prof d'EPS entouré des enseignants, de nombreux parents sont venus encourager les jeunes sportifs.

Dans la première course Clément Capdeville de 3eA l'a emporté devant Béranger Quintana de 4eA et dans la deuxième, Angélo Canziani de 5eB devance Thomas Bertotti de 5eA. (Photos Gérard Debouverie)

001.JPG

1.JPG 2.JPG

3.JPG 5.JPG


 

 Nombreux sont les saints portant le même nom, mais les dates de leurs fêtes sont généralement différentes,

aujourd’hui cependant nous fêtons deux saints Edmond :


un roi anglais mort en 870 et un archevêque de Cantorbéry mort en 1242

Le plus ancien Edmond ou Edme était un roi de l’Est-Anglia, un petit royaume de l’Angleterre situé comme son nom l’indique, à l’est de l’île. Il fut capturé en 870, par les Vikings danois après une bataille perdue, il fut criblé de flèches puis exécuté. Comme on lui avait demandé d’apostasier, il a été sanctifié comme martyr.

medium_edmund_abingdon_window.jpgPrès de 400 ans plus tard, près d’Oxford, un couple très pieux donna le prénom d’Edmond à son premier fils. Le père quitta le foyer pour devenir moine ! et encouragé par sa mère, Edmond partit étudier à l’Université de Paris, il devint professeur et enseigna les lettres tout en restant un homme pieux qui chantait les heures dans l’église St Merry. Au bout de six ans, il retourna en Angleterre, enseigna à Oxford puis fut choisi comme archevêque de Cantorbéry par le pape Grégoire IX.

http://www.nashfordpublishing.co.uk/saints/post_conquest_...

 

Mais il connut des déboires avec le roi Henri III Plantagenêt qui voulait imposer sa loi à l’Eglise romaine. Ainsimedium_Abbaye_Pontigny.jpg on retrouvait la même opposition que celle qui avait opposé, un siècle auparavant, Thomas Beckett à Henri II Plantagenêt. Comme son prédécesseur il partit en exil à l’abbaye de Pontigny en Bourgogne, mais il eut la sagesse de ne pas retourner à Londres et mourut donc de sa belle mort en 1170 près de Provins, puis fut enterré à Pontigny le 20 novembre, jour de la fête de saint Edmond martyr.

 

Bonne fête aux Edmond, Edme, Edma, Edmée, Desmond, Aymond et Edmund
http://prenomdujour.over-blog.com/

Le dicton du jour "A la Saint-Edmond, le temps n'est pas bon."

eurocouillons.jpg

election_ump.jpg


ump6.jpg


mathieu_2.jpg


renclitt.gif

Les rencontres littéraires vous donnent rendez-vous...

...avec 10 auteurs des 2 versants des Pyrénées, cette fin de semaine à Pau. A l'occasion, et en préambule de Pau-Pyrénées Fête le livre, l'InOc Aquitaine vous invite à des temps littéraires polyglottes avec les auteurs :

Phillipe-Jean Catinchi, critique littéraire au « Monde des Livres », et Marie Cosnay qui seront notre parrain et marraine ;
- Francesc Séres (catalan);
- Chusé Inazio Nabarro (aragonais);
- Luisa Miñana (castillan);
- Florian Vernet (occitan);
- Danielle Julien (occitan);
- Itxaro Borda (basque);
- Miren Agur Meabe
(basque);
- Edorta Jimenez Hormaetxea
(basque);

Ces rencontres seront le lieu privilégié des échanges et des lectures, qui créent chaque année des nouvelles contrées où nulle frontière n’entrave les imaginations de nos chers auteurs.

Retrouvez le programme en cliquant ici

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.2penents.com

Les rencontres sont organisées par l'InOc Aquitaine et sont une émanation de Hestiv'Òc.


   :0014:     Retour à la page d'accueil

 

destipyr2012

http://www.pyrenees.com/actualites/le-numero-3-du-magazine-destination-pyrenees-lance-la-saison-dhiver/


Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article